16.10.20

Tourisme : intervention de Didier Martin en Commission des affaires économiques

Didier Martin intervenait mercredi 14 octobre en Commission des affaires économiques dans le cadre de l'examen de la 2e partie du PLF 2021 sur les crédits Tourisme.

 

 

 

"L’année 2020 est catastrophique pour les professionnels du Tourisme. Restaurateurs, hôteliers, commerçants, voyagistes ou prestataires de services, tous ont vu leur activité chuter voire disparaître pendant le confinement, tous ont dû s’adapter et faire preuve d’inventivité pour survivre à la crise sanitaire. Tous peinent maintenant à reprendre une activité non déficitaire.

L’Etat a apporté un soutien financier d’une ampleur sans précédent : activité partielle, fonds de solidarité, exonération de cotisations sociales. Des mesures massives de soutien au tourisme ont été présentées dès le 14 mai dans le cadre du plan de soutien à la filière.

D’autres mesures figurent dans le plan France Relance et dans les PLFR successifs. Le dernier comité interministériel du tourisme (CIT), qui s’est réuni cette semaine sous la présidence du Premier Ministre, a veillé à ne laisser aucune entreprise au bord du chemin en incluant dans la solidarité toutes les entreprises ayant vu leur chiffre d’affaires diminuer de 50% ou plus.

Malgré cette intervention financière extraordinaire de l’Etat, l’impact de la crise sanitaire Covid19 sera très important.

Selon les prévisions actualisées, le nombre de visiteurs attendus pour 2020 passerait à de 90 à 36 millions et les recettes de 60 à 24 milliards.

Atout France estime les pertes de recettes globales entre 50 et 60 milliards d’euros. Avec 2 millions d’emplois directs et indirects, rappelons que le tourisme générait plus de 7% du PIB, soit 170 milliards d’euros.

Le redressement du secteur Tourisme en 2021 est donc indispensable à notre économie, à l’emploi et à notre balance des paiements.

Les investissements publics de l’Etat stratège ont donc besoin d’être clairement définis."

 

Ne manquez rien !